Retour à la liste

Ajouté le 17 mars 2021

Démarche artistique


Mes « Portraits oniriques » mettent en lumière et tentent de percer à jour l’Aura flamboyante. La puissance de l’Être. Animiste, je tire mon inspiration autant du souvenir de la figure baroque (avec une bonne touche de contemporanéité), que de personnes réelles, mes proches, proches de mon monde. Il est aussi question d’« Effusions marines », de « Rêve marins », de « Lueurs océanes », « In the rocks »... Ces dernières collections sont composées de paysages, de coquillages imaginaires, d’êtres perdus dans les rochers. Alertes, sauvages. Des formes mi abstraites, mi figuratives. Des formes qui s’absenteraient, davantage présentes par leurs couleurs et leurs mouvements que par leurs propres cernes... Lyriques, elles s’envolent.

Mon pinceau défie le trait unique, son geste libère le mouvement et m’emporte dans son chant marin. L’eau est prégnante dans ma démarche artistique. Origine de notre monde, la mer est « terre » de mon enfance... Inspirante, la « côte d’Emeraude » et ses verts et ses bleus, ses profondeurs abyssales, ses transparences aux milles lueurs...

Intuitive, l’émotion traverse ma toile. Parfois unique, souvent multiples, les couches de peinture deviennent matière. Je laisse toujours apparaître la première strate originelle. J’y abandonne un sentiment fort et sans concession. Un contraste demeure, celui-ci même qui nous révèle la clarté à travers l’obscurité, l’ombre ou la lumière : sa puissance ou sa fragilité... ? Le rêve de l’Être spirituel jaillissant, libre de sa forme, telle une fulgurance poignante.

« Une femme embrassant la puissance devient Reine. » Aussi bien Reines ou rois, Déesses ou Dieux, anges ou démons, la femme et l’homme trônent, résilients, dans un élan que je nomme Beauté. Effluves iodées, vagues chamarrées, acharnées, rochers sculptés...Qui, de ce monde, serait prêt en somme à se laisser habiter par ce joyau intérieur, cet instinct commun... Vibration de l’Ame, et impulsion de vérité. 

Une peinture d'humanité qui a vocation à susciter l’intuition, qui ramène l’observateur à sa propre histoire... A s’ancrer dans les tréfonds de son Etre...

C.R.

« L'artiste malouine Constance Robine, quant à elle, déploie son talent dans une figuration outrée et percutante, ses coulures de couleurs à l'esthétique grunge n'étant pas sans rappeler le lyrisme post-romantique de certaines toiles de l'artiste britannique Peter Doig. Sa série d'acryliques In the Rocks nous parle de voyages intérieurs, de douleurs passées, de résilience et de la fierté d'être une femme malgré tout. » Extrait du texte présentant l’exposition collective « L’Odyssée » à l’Hôtel des ventes de Rennes (déc. 2021) d’Anne-Cécile Guitard.

 

Créé avec Artmajeur